Veille et Réseau Social d’Entreprise : la force du collaboratif dans la collecte des informations stratégiques.

Inscrire le Réseau Social d’Entreprise dans son processus de veille

Une étude menée en 2012 par le cabinet McKinsey sur 4200 utilisateurs de Réseaux Sociaux d’Entreprise montre que 20% des utilisateurs de RSE se servent de cet outil dans le cadre de leur processus de veille (Cf. Article).

Chaque utilisateur peut participer au processus global de veille de l’entreprise en diffusant sur le RSE des informations utiles pour l’entreprise. Ces informations peuvent être obtenues de façon fortuite (je lis par hasard un article que me semble utile pour le business de mon entreprise) ou volontaire (je fais partie d’une cellule de veille au sein de mon entreprise, et au fil de mes lectures ciblées, je tombe sur un article utile).

Le RSE peut alors devenir un lieu de mutualisation des veilles individuelles multiples. Ce phénomène est rendu aujourd’hui possible par l’accessibilité des technologies du Web 2.0 (flux RSS ciblés, systèmes d’alertes, etc.). Les informations partagées peuvent ensuite faire l’objet d’une validation collective.

Pourquoi le RSE est-il un excellent complément des outils de veille classique ?

La veille utile au business

Pour mettre en place une veille utile pour le business, il est nécessaire de penser en termes d’actions (marketing, commerciale, stratégique) et d’organisation, plutôt qu’en termes d’informations. C’est souvent à ce niveau que les systèmes traditionnels de veille atteignent leurs limites : ils produisent de nombreuses informations pertinentes, mais n’ont pas les capacités de les traiter. Les réseaux sociaux d’entreprise résolvent ce problème car n’oublions pas qu’ils sont par définition des outils collaboratifs, et donc d’action business, qui se nourrissent d’informations (liens du Web, documents, articles, commentaires, etc.).

C’est encore une fois à la direction d’expliquer le rôle et l’usage du RSE dans le cadre de son processus de veille : quels sont les rôles de chacun, quels sont les informations qui peuvent être utiles, quels sont les résultats attendus, etc.

Une veille autour de communautés thématiques

Le principe de base des RSE est de permettre la création de communautés, de groupes thématiques orientés sur le business de l’entreprise et d’y faire circuler les informations puis les décisions. Veille stratégique, veille de marché, veille concurrentielle, veille juridique… ce sont autant de groupes ou de communautés thématiques qui peuvent être créés autour de la veille.

Dans le RSE, une communauté thématique aura comme input les informations remontées par les membres au cours de leur propre veille (nous l’avons vu un peu plus tôt), et comme output les décisions prises grâce à des informations clés.

Théory_des_Input_Output

Un exemple concret : assurer sa veille avec le réseau social d’entreprise Jamespot

Avec le réseau social d’entreprise Jamespot, sur chaque communauté thématique, différentes « logique de sourcing » pourront être mises en place :

  • Une logique de sourcing manuel

Jamespot permet en quelques clics de publier des informations trouvées sur internet. Des commentaires pourront être ajoutés pour enrichir ces informations.

Cette logique est rendue encore plus simple grâce à une fonctionnalité pouvant être installée sur les RSE Jamespot : le « Spot-It ! ». En un clic l’information est publiée sur une communauté sans efforts particuliers.

  • Une logique de sourcing par injection de flux automatiques

Jamespot permet aussi d’intégrer automatiquement dans une communauté thématique les articles issus de flux RSS (d’un blog, d’un compte Twitter, etc.) ou des connecteurs vers les outils de veilles déjà disponibles dans le catalogue Jamespot (KbCrawl, Ami Software et Sindup)

  • Une logique de mix-sourcing (sourcing naturel et automatique)

.

Une fois le sourcing ciblé, il faut mettre en place un système de filtrage et de mise en contexte. En effet, une information brute n’a de valeur que si elle répond à un objectif précis de l’entreprise (sortir un nouveau produit, lancer un nouveau service, etc.). Pour permettre d’identifier les informations utiles de celles qui le sont moins, Jamespot propose des systèmes de filtrages permettant de faire le tri dans une jungle de données :

  • Les notifications

Système d’alerte paramétrable (la fréquence est paramétrable sur temps réel, journalier ou hebdomadaire), elles permettent de réagir à une publication.

  • Les actions sociales

Personnalisables (« j’aime »,  « j’approuve », « utile pour le business », « client à prospecter », etc.), elles permettent de qualifier et d’évaluer une information.

 filtrages

Enfin, une fois l’information publiée et validée, il devient possible d’en faire une action. Jamespot propose des modules comme SocialTask permettant de gérer des plans d’actions concrets au niveau des communautés thématiques. Il suffit de créer une tâche pour que l’information de veille retenue rentre dans le process business. La veille nourrit l’action et se nourrit en retour des actions terrains.

Retour d’expériences : le cas de l’ANACT

  • Lien vers le retour d’expériences vidéo : ici
  • Lien vers le cas client écrit : ici

 

Et vous, vous commencez quand ?

Bouton testez logoBouton ecosystèmeBouton téléphone Bouton 285 ; 110 Mercredi

À propos de Alain de Jamespot

Mené par 3 entrepreneurs dans le numérique depuis plus de 15 ans, Jamespot porte la vision que le Web transforme et accélère les nouveaux usages autour de l’information pour l’individu et dans l’entreprise. Jamespot édite le site éponyme Jamespot.com, un réseau social qui permet de communiquer à ses amis ce qui nous intéresse sur le Web en un simple clic. Jamespot.com c’est à ce jour, des dizaines de milliers de Spotteurs actifs répartis sur 12 pays. Fort de son succès croissant et de l’adoption spontanée de ce nouveau réflexe, sur le Web, Jamespot décline également une version professionnelle, Jamespot.Pro, pour l’entreprise 2.0 qui impulse la puissance du réseau social au business.
Cette entrée, publiée dans RSE pratique, est taguée , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s